Être assuré au tiers : le moins cher mais le moins protecteur

L’assurance auto au tiers constitue la couverture minimale obligatoire pour pouvoir rouler sur la voie publique.

Aussi appelée responsabilité civile automobile l’assurance voiture minimale couvre les éventuels dégâts matériels et corporels qu’un véhicule pourrait causer à un tiers. Ce tiers peut être un automobiliste, un piéton ou un passager.

Il faut savoir que vous êtes couvert seulement pour les dommages causés aux tiers : cette couverture est donc moins chère mais aussi en conséquence est moins protectrice pour votre véhicule. Pour pallier à ce défaut il est permis par tous les assureurs de prendre des garanties additionnelles payantes, qui viennent s’ajouter à la couverture de base.

l'assurance au tiers ou tout risques ?
Bien connaitre la définition des différentes assurances est important

L’assurance voiture au tiers : pour qui ?

Les jeunes conducteurs sont les premiers clients de ce type de couverture en assurance. En effets les statistiques des accidents de la route prouvent qu’ils sont à l’origine de plus d’accidents, ce qui fait que leur prime est plus élevée qu’un conducteur expérimenté. Le tarif peut être un peu plus abordable si la couverture est seulement au tiers. Les petits rouleurs (moins de 15000 km/an) on aussi un risque d’accident faible et peuvent se tourner vers cette garantie, à l ‘inverse des possesseurs de voitures de luxe, qui risquent une grosse perte en cas d’accident responsable

Il est très important de savoir que votre assureur ne prendra pas en charge les dommages qui vous sont causés, et vous devrez payer les frais liés à la réparation de votre véhicule et de vos propres dommages corporels.

C’est une obligation légale pour tout propriétaire d’un véhicule que d’être assuré en responsabilité civile. Quand bien même ce dernier reste stationné immobile, il doit être assuré au moins au tiers étant donné qu’il peut être à l’origine de dommages causés à des personnes.

De plus vous ne serez couverts que si le conducteur est titulaire d’un permis de conduire en cours de validité et que le véhicule n’a pas été transformé à l’excès.

Le problème de la franchise

Une des caractéristiques des assurances au tiers et qu’elles sont en général soumises à une franchise plus élevée que pour une couverture tout risques. Il est donc utile de préciser cette notion :

franchise contrat assurance auto
Faites bien attention à la franchise lors du choix de votre assurance

Définition de la franchise appliquée aux assurances auto

Commençons par un exemple, car une image vaut parfois mieux qu’un long discours !
Supposons que vous ayez une assurance au tiers avec une franchise de 300 euros, et que vous soyez responsable dans un accident de voiture qui cause 3000 euros de dégâts à votre véhicule. Alors dans ce cas si vous demandez une prise en charge par votre compagnie d’assurance, vous paierez la franchise de 300 euros et votre assureur paiera les 2700 restants pour les réparations de votre auto.

En fait il faut bien comprendre que la définition de la franchise d’assurance automobile est l’argent que vous payez pour un accident au titre de certaines garanties. Cela peut s’appliquer aux couvertures comme par exemple les dommages matériels non assurés des automobilistes, la protection contre les blessures, le brise de glace.

Choix de l’assurance en fonction de cette définition

Il faut noter que vous devrez souvent payer une franchise lors d’un sinistre que vous déclarez à votre assureur automobile.
Vous ne pourrez en général pas choisir le montant de la franchise après coup, donc choisissez bien votre contrat en amont ! Vous devez faire attention à plusieurs choses lors de ce choix.

En premier lieu choisissez donc un montant qu’il vous sera possible de payer. Ne choisissez pas couverture qui entraîne une franchise supérieure à que ce que vous pouvez payer sans vous retrouver à cours de liquidités. Dans la quasi totalité des cas, une franchise est due et ne peut pas être annulé sauf parfois pour des dommages spécifiques tels qu’au pare-brise, vérifiez donc attentivement avant le sinistre auprès de votre assureur l’ensemble des franchises applicables.

Ensuite pensez bien que si vous choisissez un faible montant de franchise. Si vous choisissez un montant de franchise élevé, vous paierez une prime d’assurance inférieure. A l’inverse vous paierez à coup sûr une prime d’assurance plus élevée pour votre protection. Le montant de la franchise aura donc un impact significatif sur votre prime d’assurance automobile. Vous devez en conséquence comparer et calculer l’impact de votre franchise sur votre prime d’assurance globale et voir quelles options vous conviennent.

En conclusion assurez vous au tiers si votre profils le permet, mais attention au montant des franchises !

Pour d’autres définitions, vous pouvez aussi consulter notre lexique ici en base de page : https://lassuranceauto.fr/comprendre-son-contrat-d-assurance-auto/