Avant toute chose il est indispensable d’adopter une conduite responsable afin d’éviter tout ennui. Vous pouvez consulter notre article sur les bons comportements à adopter (“et le mauvais à éviter) sur la route ici : https://lassuranceauto.fr/comment-bien-conduire-pour-eviter-les-accidents.

Ensuite si malgré tout un incident survient cet écrit va vous expliquer comment se comporter.

Sortir un constat en cas d’accident

S’il vous arrive d’avoir un accident de voiture, il est important de bien savoir remplir son constat auto !

Pour commencer, n’oubliez pas que légalement il est de votre devoir d’aider les personnes blessées, si cela est possible sans risques. Cela implique l’appel aux services d’urgence.

Remplir un constat amiable en restant courtois
Restez courtois quand vous remplissez un constat à l’amiable

Vous pouvez appeler la police ou les gendarmes en composant le 17. S’il y a des blessures, la police doit être appelée et ne jamais fuir les lieux d’un accident parce que vous commettez une infraction pénale.

De plus vous êtes également obligé de porter un gilet de sécurité et de positionner un triangle d’avertissement pour ralentir les autres voitures, ces deux éléments sont légalement censés se trouver dans votre voiture.

Vous devrez normalement remplir un formulaire d’accident sur les lieux (comme toutes les autres personnes impliquées dans l’accident) appelé Constat Amiable D’Accident.

Il est à noter que les constatations ne sont pas obligatoires.

Remplir le rapport est une procédure volontaire, mais même si la police ne vous demandera pas de leur en montrer un, votre compagnie d’assurance pourrait le faire, alors cela vaut la peine de le faire. Si vous n’avez pas l’impression de comprendre ce que vous remplissez, ne vous sentez pas obligé de signer le constat.

Vous devriez avoir des copies de ces rapports d’accident avec vous en tout temps dans votre voiture au cas où vous seriez impliqué dans un accident avec un autre véhicule.

Ces déclarations d’accident donnent un bref compte rendu des circonstances de l’accident, puis permettent à votre compagnie d’assurance de déterminer à qui il incombe la responsabilité et l’indemnisation à payer.

Remplir le constat calmement et avec soin

Le formulaire vous oblige à rendre compte des circonstances de base de l’accident mais n’exige pas que vous ou l’autre conducteur admettiez la responsabilité. Alors ne perdez pas trop de temps à vous disputer avec l’autre personne impliquée, prenez des photos à la place et utilisez le temps pour vérifier les documents des autres conducteurs ou encore pour obtenir les inforations des témoins.

Il y a deux sections du formulaire, une pour chaque conducteur, et il est important de tout vérifier soigneusement (y compris les numéros de plaque d’immatriculation) et bien vérifier que les bonnes cases ont été cochées. S’il y a un différend sur la cause de l’accident, vous ne voulez pas être d’accord par erreur avec la version des événements de l’autre conducteur.

Assurez-vous de bien obtenir ces informations lors de l’accident, en effet les choses peuvent rapidement se compliquer si vous voulez les modifiez car le constat est un document juridique.

Ainsi, bien que le formulaire de rapport d’accident ne soit pas réellement obligatoire par la loi, si vous en remplissez un, vous devez vous assurer que vous êtes certain de chaque case cochée.

Il est également important de ne pas oublier de noter les détails des témoins ainsi que les photos de la scène de l’accident, si possible.

Enfin, envoyez ces formulaires à votre assureur respectif. Vous devrez avertir votre assureur dans les cinq jours suivant l’accident ou risquer de perdre toute couverture.