Comprendre que le véhicule est assuré, pas le conducteur

Vous assurez la voiture plutôt que le conducteur. En principe, toute personne que vous autorisez à utiliser votre voiture sera assurée, mais vérifiez toujours votre contrat au préalable. Vous pouvez récupérer votre bonus précédent, voire celui de vos parents mais vous devrez vérifier les conditions auprès de différentes compagnies d’assurances lorsque vous comparerez les offres. Vous aurez très probablement besoin d’une déclaration écrite de votre ancienne compagnie détaillant le nombre d’années pendant lesquelles vous avez été assuré et sans accident.

Ainsi tous vos véhicules doivent être assurés en responsabilité civile collision, vous pouvez opter pour une responsabilité civile (assurance au tiers) ou une tous risques incluant également vol, incendie, etc…

Le contrat d'assurance
Le contrat vous engage, alors lisez le bien !

Conservez vos documents

Il faut bien comprendre que vous devez toujours présenter un certificat d’assurance valide sur le pare-brise de votre voiture. Lorsque vous recevrez vos documents généralement par courrier, ils comprendront un petit bordereau détachable qui est le certificat. En cas de contrôle de police, vous devez conserver l’autre pièce une fois signée dans votre boîte à gants avec votre certificat de propriété, la carte grise. Mais ne laissez pas tous vos papiers d’assurance dans la boîte à gants!

Votre assureur peut également vous envoyer un autre formulaire à conserver dans votre voiture en cas d’accident, le constat amiable d’accident, qui est censé faciliter la description d’un accident: vous pouvez décrire et esquisser les détails de l’accident, noter les détails de l’assurance pour les deux parties. Le formulaire copié au carbone doit être signé par les deux parties impliquées dans l’accident. Avant de signer, vérifiez que vous acceptez le contenu! Ensuite, vous devrez l’envoyer à votre compagnie d’assurance.

La franchise d’assurance en cas de sinistre

Vous devriez demander à votre assurance, lorsque vous faites une réclamation, à quel mécanicien vous pouvez amener votre voiture pour réparation. Habituellement, l’assurance a un réparateur agréé. Dans la plupart des cas, cela facilitera également les visites d’experts nécessaires et, espérons-le, accélérera la procédure de réparation.

Vous devrez peut-être payer une franchise à moins que vous ne choisissiez une police complète sans elle.

Cela fonctionne lorsque vous êtes couvert par une assurance. Toutefois, dans certains cas, votre assurance peut vous être refusée par votre compagnie d’assurance, bien que l’assurance de votre voiture pour les dommages causés à une autre personne ou à un bien soit obligatoire pour le conducteur d’un véhicule.

Ce que votre assureur ne vous dira jamais !

Les conseils qui suivent ne sont en général pas mis en avant par les assureurs mais pourront vous faire économiser du temps et de l’argent si vous les comprenez :

les secrets de l'assureur auto

Vous pouvez payer en une seule fois

En règle générale il est plus avantageux de payer votre assurance automobile au comptant afin d’éviter les frais de crédit. Ce sont des frais qui sont généralement facturés lorsque vous payez votre prime annuelle en plusieurs versements. Bien que les compagnies d’assurance vous permettent de payer sur une base de six mois, trimestriellement ou mensuellement, elles vous factureront ces frais administratifs parce qu’elles ont dû répartir les paiements pour vous. Il est évident qu’il ne faut rater aucun de ces paiements car la compagnie d’assurance peut annuler votre police en cas d’impayés avec un avertissement très simple. Payer à l’avance vous simplifiera la vie et vous fera économiser de l’argent en même temps. Si ces jamais ces frais sont très faibles, cela peut toutefois valoir la peine de les payer en plusieurs fois.

Vous pouvez changer de compagnie d’assurance

Vous devrez annuler officiellement votre police d’assurance chaque fois que vous changez de compagnie d’assurance.
Sachez que la loi Hamon vous permet de changer à tout moment après un an d’engagement. Il est possible que votre police d’assurance indique clairement que vous êtes autorisé à annuler votre couverture à tout moment, à condition que vous informiez la compagnie d’assurance par écrit de la date à laquelle la résiliation aura lieu. Pour cette raison, vous voudrez vous assurer que la compagnie d’assurance sait que vous annulez votre police à une date précise afin que vous ne restiez pas non assuré pendant quelque temps que ce soit. La société vous enverra un formulaire de demande d’annulation qui est généralement déjà rempli et ne nécessitera donc que votre signature.

Conduisez vous bien !

Les mauvais conducteurs devront payer une surprime sur leur taux de base après leur premier accident responsable (malus). Par contre certaines compagnies d’assurance ne prendront pas en compte votre premier accident. Renseignez vous bien sur ces clauses.

Le vol dans votre voiture

Attention car les effets personnels volés ou endommagés dans votre voiture ne sont pas couverts par votre police d’assurance automobile. Il est possible en revanche de souscrire une assurance complémentaire, et de vérifier si l’on est pas déjà couvert par sa multirisque habitation.

Mauvaise conduite de vos amis

Vous allez également devoir payer pour la mauvaise conduite de votre ami. Vous devrez alors payer toute franchise applicable et vos tarifs augmenteront plus que probablement en raison de votre réclamation. Si votre ami n’est pas assuré et cause des dommages qui dépassent les limites de votre police, la partie lésée peut vous poursuivre pour ses frais médicaux et de dommages matériels. C’est pourquoi il vaut mieux ne pas laisser votre ami emprunter votre voiture, ou bien se renseigner avant sur ces conditions.

La valeur «réelle» de votre voiture est importante

Vous risquez d’être étonné par le prix de votre voiture. En effet, les compagnies d’assurance automobile n’utilisent pas les valeurs de l’argus. Au lieu de cela, chaque compagnie d’assurance a sa propre liste de ce que vaut chaque voiture. Les compagnies d’assurance utilisent des logiciels spécialisés qu’elles paramètrent pour évaluer une voiture en fonction du kilométrage de votre voiture et de son état avant l’accident.

Le modèle de votre véhicule importe

Le type de voiture que vous conduisez affectera votre prime. Malheureusement, votre compagnie d’assurance ne vous communiquera pas ces informations, mais il existe un système de notation pour chaque marque et modèle de voiture. En règle générale plus votre voiture est luxueuse plus votre prime sera élevée. Si vous envisagez d’acheter une nouvelle voiture, vous devez garder cela à l’esprit.

Le lexique de l’assurance auto

Nous vous proposons ici un lexiques de termes importants qui vous aideront a bien comprendre les clauses de votre police d’assurance.

Sinistre : Qualifie tout événement susceptible de faire jouer la garantie du contrat. Dès qu’il a connaissance d’un tel événement, l’assuré doit le déclarer à l’assureur dans les délais légaux, soit 2 jours maximum en cas de vol, 5 jours pour un accident et 10 jours suivant la publication de l’arrêté constatant l’état de catastrophe naturelle.

Jeune conducteur : Etant donné qu’ils sont plus à risque d’avoir un accident, ils doivent payer une surprime. Les jeunes sont ceux qui disposent du permis depuis moins de 3 ans ou n’ont pas été assurés durant les 3 années précédentes.

Tous risques : qualifie la formule d’assurance fournissant la couverture de tous les risques prévus par un contrat d’assurance automobile. Elle est la plus onéreuse et adaptée aux véhicules de valeur financière élevée. Elle couvre l’accident, l’incendie, les catastrophes naturelles, mais aussi le vandalisme et le vol, le bris de glace.


Assurance au tiers : cette protection de responsabilité civile est la minimale obligatoire pour pouvoir faire rouler une voiture. La couverture au tiers est la moins chère mais aussi la moins protectrice et ne couvre que les blessures ou les dégâts matériels causés à des tiers et dont le conducteur est responsable. A réserver aux véhicules les moins chers.

Franchise : C’est la somme à payer restant à la charge de l’assuré lors d’un sinistre. Il existe des couvertures avec ou sans franchise.

Exclusion : Ce sont les cas non couverts par l’assurance auto.

Prêt du volant : Certains contrats prévoient d’assurer un conducteur occasionnel.

Carte verte : Document délivré par l’assureur qui mentionne des informations sur le souscripteur, le véhicule, la période de validité du contrat ainsi que les coordonnées de l’assureur.

Bonus-malus : Le coefficient de bonus-malus permet de réduire ou à majorer la cotisation des assurés selon leur passé : nombre d’accidents responsables.

Usage privé : la voiture ne sert que pour les déplacements dans le cadre de la vie privée.

Usage privé et trajet travail: La voiture sert pour pour les déplacements de la vie privée et pour les trajets pour aller travailler

Dommages : Il s’agit des dégâts corporels et matériels qui sont produits lors d’un accident.

Bris de glace : C’est une couverture qui permet d’être partiellement ou totalement remboursé des frais de réparation des parties en verre du véhicule comme un pare-brise