Comment fonctionne le système de réduction de prime sans sinistre ?

Principe général

Ce système vous permettra de voir votre prime d’assurance baisser si vous n’avez pas d’accident, mais augmenter dans le cas contraire !
Une personne qui n’a jamais été assurée commence avec un niveau de bonus de 1,00. Avec chaque année sans accident responsable, ce chiffre est multiplié par 0,95. C’est pourquoi il vous faut 13 ans sans accident responsable avant de pouvoir atteindre le taux maximum sans sinistre, qui est de 50%.

Comprendre le bonus malus
Vérifiez à quelle réduction vous avez réellement droit

En cas de sinistre

Que se passe t’il ensuite en cas de sinistre ? Et bien vous avez un accident responsable, le taux de bonus que vous avez gagné sera multiplié par un coefficient. Il sera de 1,25 si vous êtes en faute à 100%, ou de 1,125 si vous n’avez que 50% de faute. Cela signifie que la première réclamation responsable ne vous fait pas perdre complètement votre gain. Chaque année, le montant de la cotisation sera revu.

Durée du coefficient

Le coefficient ne peut pas être bloqué pour une durée infinie. Mais si vous bénéficiez du taux maximal de gain de non-sinistre (50%) depuis plus de 3 ans, certaines compagnies d’assurances ne réduiront pas votre amélioration de non-sinistre avec le premier accident responsable. Il faut noter que les dommages au verre, le vol, le vandalisme et le feu ne sont pas des accidents responsables.

A savoir que le petit nom du bons-malus est en réalité le coefficient de réduction-majoration (CRM)

A bon entendeur …

Et l’expert dans tout ça ?

Un assureur est susceptible de faire appel à un estimateur spécialisé appelé expert en sinistres, l'”expert”. Il va enquêter sur la responsabilité et l’étendue de la perte ou des dommages et conseiller de faire des réparations le cas échéant.

Lors d’un sinistre complexe un évaluateur peut aussi effectuer un suivi auprès de la police ou des services d’urgence par exemple. C’est son expertise qui permettra éventuellement de décider si vous êtes bien en tort, ou pas. En fonction de cela votre bonus malus sera ré-évalué. Il peut également faire appel à un architecte, un ingénieur ou un constructeur pour s’assurer que les réparations proposées sont adaptées à votre cas.

L’expert a donc bien entendu une excellente connaissance des situations couvertes par votre police. Il connaît aussi le montant maximum couvert par votre assurance. Parfois, le règlement des sinistres est effectué par téléphone ou un estimateur peut évaluer les dommages en personne avant de préparer des devis de réparation.

l'expert en assurances auto

Bien qu’ils soient responsables de s’assurer que votre réclamation est couverte par la votre contrat d’assurance. Leur travail consiste à interpréter le libellé de votre contrat puis à s’organiser pour que les mesures appropriées soient prises.

Il peut être convenu à la place de la réparation ou du remplacement de la voiture, de la négociation d’un règlement forfaitaire avec vous. dans ce cas il peut être utile de consulter un avocat ou un conseiller autre. Il est possible que ces démarches ne vous donnent pas entière satisfaction. Dans ce cas vous pouvez aussi contacter le service de résolution des litiges de l’assureur.

Et ensuite, comment est traité le dossier ?

Vous déposerez parfois une demande de prise en charge à votre assureur pour une perte ou un dommage. Dans ce cas l’objectif principal de celui-ci est de réparer ou remplacer votre véhicule le plus rapidement possible et avec la meilleure qualité possible selon les conditions souscrites.

De nombreux assureurs ont privilégié des fournisseurs de services de réparation et de construction. D’autres vous permettront de choisir le vôtre.

A noter que de nombreuses compagnies d’assurance sont liées par contrat avec des entreprises sous-traitantes. Elles répondent à leurs exigences de qualité, de délai et de performance. Ce sont entre autres des fournisseurs divers d’équipements auto et des réparateurs de véhicules. Par la suite si jamais les réparations sont mal effectuées l’assureur est responsable de les refaire.